Glaçage moteur causes et solutions

Re: Glaçage moteur causes et solutions

Messagede vogmalopatte » Mar Oct 05, 2010 9:16 am

rase cailloux a écrit:Pas d'accord, doublement pas d'accord
D'abord, j'ai enlevé mon message car pas complet et de plus coup de fil pour un z'apéro !
Ya des priorités !
Pas d'accord non plus pour les fumées
Si la fumée est blanche c'est que un nouveau Pape vient d'être z'élu !
Révisez vos classiques, les mecs, y a des gens qui lisent ce site !

Alors, pour moi, qu'elle soit noire ou bleue marine, de toute façon, sa pue ! ! !


:lol: :lol: :lol:
Être libre de choisir, c'est vivre dans le luxe, Mille millions de mille milliards de mille sabords

blog: http://capelan.over-blog.com
My works: http://www.dip2france.fr
Avatar de l’utilisateur
vogmalopatte
Benetiste premier classe
 
Messages: 248
Inscription: Lun Juin 07, 2010 11:19 am
Localisation: Sainte Reine de Bretagne, Loire Atlantique
Bateau: Capelan

Re: Glaçage moteur causes et solutions

Messagede mapk » Mer Nov 17, 2010 5:17 pm

vincent a écrit:Euh, fumée bleue pour l'huile mon cher ! La fumée noire vient du Gazole, melange trop riche. Quant tu remets les gaz, tu engorge (temporairement) le moteur, d'ou production de fumée noire.

En gros :
Bleu = huile
Blanche = eau ou melange trop pauvre
noire = melange trop riche

Quant je dis melange, c'est le melange oxygène / carburant !

Quelqu'un confirme mes propos ?


Vincent, je confirme, très tardivement car cette série de posts m'avait échappé !
La grosse fumée noire des chalutiers (ou voitures) est due (en dehors d'une trop forte richesse permanente) à la remise trop brutale des gaz, qui n'ont pas le temps de brûler complètement, le mélange est temporairement trop riche.
Le gommage n'est pas la même chose que le glaçage.
Comme l'a dit GG, le gommage, c'est de l'huile brulée incomplètement qui se loge partout où elle peut pour ne pas se faire sortir !
Donc, en effet, dans les segments (ce qui finit par les bloquer) entre autres. Ce glaçage peut venir d'une segmentation déjà un peu usée, d'où remontée d'huile, ça peut venir aussi d'un niveau d'huile en permanence trop haut (ce n'est pas bon non plus, sans compter le risque que le diésel consomme sa propre huile comme carburant, il s'emballe sans qu'on puisse l'arrêter !) ou encore d'une "chauffe" trop souvent à l'arrêt, au point mort.
Le gommage est devenu plus rare, effectivement avec les nouvelles huiles, comme dit GG, qui habite un coin où il a de quoi être dégouté des hydrocarbures, faut bien reconnaître !

Le 4 octobre, Vincent ajoutait :
"Alors si mes souvenirs sont bons :
Le glacage, en gros, c'est quand la chemise est devenue trop lisse, du coup l'huile n'adhère plus aux parois. La solution est de pierrer (les rayer) pour les rendre rugueuses, re-permettant l'accroche du film d'huile... En gros, hein..."


Ben voui, effectivement c'est ça, il faut pierrer (l'outil s'appelle un honnoir, un truc genre "Star Trek" qui tourne avec trois pierres montées sur des bras à ressorts, il faudrait que je photographie le mien quand je serai à la maison, tiens !)

Le glaçage a principalement pour cause la toute dernière évoquée pour le gommage, il vaut mieux faire chauffer hélice embrayée à un régime un peu plus haut que le ralenti, les amarres doivent alors être bien en place, mais ce n'est pas toujours facile à faire au corps-mort, dans ce cas, chauffer très peu de temps, démarrer tout de suite mais à 1/3 de gaz pendant un bon moment avant de dire "GAZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZZ".
Cette liste de raisons n'est pas exhaustive.
Voilà, désolé d'avoir fait autant remonter ce sujet !
Bonne fin de semaine.
Marc
Avatar de l’utilisateur
mapk
Benetiste chevronné
 
Messages: 3351
Inscription: Lun Oct 18, 2010 5:45 pm
Localisation: Pied Est du Cotentin
Bateau: Autre

Précédente

Retourner vers Moteur

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité