Page 3 sur 4

Re: Bricolage douteux... ou trait de génie?

MessagePosté: Dim Sep 30, 2018 5:54 pm
de Terenez
Si tu veux Old, là où je suis, je suppose que j'aurai aucun mal à trouver un acheteur qui saura le rénover, le transformer, le détourner de tous les usages auquels on pourrait penser et dans un temps record.
Si tu veux je veux bien aller présenter les tofs à quelques mécanos juste en dessous de là où je loge, je suis certain que j'ai un acheteur dans la demie heure.
Si tu veux que j'attende la Cochonchine en Décembre et le Tonkin en Janvier, pas de souci. Seul problème mon sac à dos n'est pas prévu pour transporter la bête.
Maintenant si veux vraiment passer des heures à remettre l'engin en état, tu vois ;)

Re: Bricolage douteux... ou trait de génie?

MessagePosté: Dim Sep 30, 2018 8:41 pm
de old gaffeur
Merci Terenez!
La proposition est tentante, mais je crains que les couts d'expédition ne soient prohibitifs ;)
Et comme je l'ai acquis d'abord pour m'amuser, je vais le garder pour le moment du moins!

Par contre, tu peux montrer les tofs à tes copains mécanos marocains - ça leur donnera peut être des idées de customisation sauvage!

Re: Bricolage douteux... ou trait de génie?

MessagePosté: Lun Oct 01, 2018 3:37 pm
de gwengolo
C'est vraiment marrant comme engin.
On sent le gars qui avait envie de construire tout de A à Z (l'hélice par exemple).
Ça serait super si tu arrivais à le faire remarcher.

Ça me rappelle les membres de ma famille paternelle, qui habitaient dans une petite ville où il y avait une fonderie et une usine de fabrication de charrues.
Une grande partie de la prospérité de la ville venait de ces deux usines et c'était le principal employeur local.

C'était incroyable l'ingéniosité qu'ils avaient à construire des mécaniques déjà inventées, mais qu'ils n'avaient pas les moyens de s'acheter... ou pas envie d'acheter...
Dans les années 50-60, le souvenir de la guerre et des privations qu'elle avait engendrées n'étaient pas si loin. On avait manqué de tout et l'imagination avait été au pouvoir pour essayer de garder un niveau de vie "acceptable".

Il fallait aussi qu'ils occupent leur loisirs à créer, à se prouver à eux même qu'ils étaient capables d'être autre chose que des exécutants.
Même s'ils étaient fiers de travailler dans la plus grosse usine de charrues de France.

Il y avait des plans d'eau réputés pour la pêche dans les communes avoisinantes. Et la pêche à la ligne était aussi un loisir apprécié par ces ouvriers.
Ils pêchaient de la rive, ou à bord de barques en bois à fond plat.
Bien que je n'ai jamais vu de moteurs sur ces bateaux (ils étaient amarrés à quelques mètres de la rive), ils auraient pu être construit par ce genre de personnes...

Le dimanche après-midi, après le repas dominical, les hommes partaient au fond du jardin ouvrier, dans le cabanon qui y avait été aménagé. Et le propriétaire du lieu montrait sa dernière réalisation.
L'objet était jaugé, ausculté, soupesé.
En peu de mots on y voyait déjà des améliorations à apporter. Modifications immédiatement critiquées positivement.

Quand on avait suffisamment disserté sur la nouvelle création, tout ces hommes sortaient du cabanon.
Les conversations sur le bien fondé ou non de l'objet continuaient, jusqu'à ce qu'ils retrouvent les dames qui étaient restées tricoter et bavarder, à l'ombre de la tonnelle s'il faisait beau.
L'inventeur-fabricant avait de quoi faire, jusqu'au prochain repas chez lui.

Tranche de vie... ;)

Re: Bricolage douteux... ou trait de génie?

MessagePosté: Lun Oct 01, 2018 7:19 pm
de old gaffeur
Merci Gwengolo!

J'ai entamé le démontage du bouzin. Le désassemblage des différentes composantes de ce HB atypique est assez aisé, modulo quelques rasades de WD40 aux endroits stratégiques. En 1 h de temps, je me retrouve désormais avec le châssis soutenant l'arbre d'hélice d'un côté, l'arbre d'hélice lui même d'un second, le moteur d'un troisième, et le bloc hélice d'un quatrième.

Je mettrai des tofs un peu plus tard, mais globalement, le pronostic sur la survie du patient est réservé.
En effet, l'opération à capot ouvert ( consistant à déposer le carter portant le lanceur et le réservoir) révèle un moulin en piteux état. Plusieurs ailettes de refroidissement sont cassées, tout est très corrodé, la bougie était coincée dans son logement ( j'ai réussi à la sortir avec un peu de patience et de persuasion virile), et le piston coulissait mal dans le cylindre ( ca va nettement mieux depuis le traitement du Doc WD). J'entends d'ici JJ se gausser en répétant à l'envi [mode JJ on] ' je te l'avais bien dit , que ce truc était imbranlable!' [mode JJ off].

A ce stade d'avancement de la dissection, je vois trois options possibles:
> je deviens raisonnable, et je balance tout ça à la déchetterie, dans la benne à métaux qui va bien;
> je deviens adaptateur, et je remplace le moteur de mob' bien fatigué par un moulin de tondeuse à gazon, qui devrait faire parfaitement l'affaire. Ce peut d'ailleurs être l'occasion de passer ce HB en 4 temps, histoire de ne pas s'embêter avec la préparation du mélange et d'épargner un peu les oreilles du voisinage;
> je reste fidèle à l'esprit d'origine de l'inventeur de cette mécanique bizarre, et je remets ce HB dans sa config initiale, quitte à trouver pour cela un nouveau moteur de mob' complet ou seulement les pièces défectueuses sur celui que j'ai.

La réflexion est en cours!

Re: Bricolage douteux... ou trait de génie?

MessagePosté: Lun Oct 01, 2018 9:15 pm
de Terenez
J'ai montré tes photos à un garagiste 2 roues d'ici. Il m'a montré des tas d'adaptation pour des pompes à eau dans des villages réalisées avec des moteurs de mob. Par contre, ici, c'est le désert alors l'histoire de l'hélice, il voit vraiment pas comment ça peut marcher ce truc là. Ici y'a que des oueds. Et un oued c'est comme JJ, y'a que deux modes, le mode OFF ou le mode ON.
Quand c'est le mode OFF, y'a pas d'eau, que des caillasses donc imbranlable pour naviguer à la voile ou au moteur, c'est marée basse quoi.
Quand c'est le mode ON, y'a de l'eau mais trop, c'est des torrents en furie donc re-imbranlable pour naviguer même en mode canioning. A ce sujet sur la côte y'a eu deux femmes et deux enfants mortes la semaine dernière à Sidi Ifni en voulant traverser un oued.
Par contre je répète ici, toute mécanique est réparable.

Re: Bricolage douteux... ou trait de génie?

MessagePosté: Lun Oct 01, 2018 9:29 pm
de old gaffeur
Terenez a écrit:J'ai montré tes photos à un garagiste 2 roues d'ici. Il m'a montré des tas d'adaptation pour des pompes à eau dans des villages réalisées avec des moteurs de mob. Par contre, ici, c'est le désert alors l'histoire de l'hélice, il voit vraiment pas comment ça peut marcher ce truc là.


Ça , moi, j'ai compris. Pas compliqué, en fait: l'arbre du moteur de la mob entraine le mobymatic, sur lequel est installée une courroie reliée de l'autre coté à la grande roue en alu. L'axe de cette roue est relié à un arbre, lui même relié en bas au bloc hélice qui renferme un cardan/renvoi d'angle. Donc, quand le moteur tourne, l'hélice tourne aussi dans un plan perpendiculaire et à une vitesse se déduisant de celle du moteur par le rapport entre les deux roues ( l'axe du Mobymatic et la grande roue en alu). 8-)

Terenez a écrit: Ici y'a que des oueds. Et un oued c'est comme JJ, y'a que deux modes, le mode OFF ou le mode ON.
Quand c'est le mode OFF, y'a pas d'eau, que des caillasses donc imbranlable pour naviguer à la voile ou au moteur, c'est marée basse quoi.
Quand c'est le mode ON, y'a de l'eau mais trop, c'est des torrents en furie donc re-imbranlable pour naviguer même en mode canioning. A ce sujet sur la côte y'a eu deux femmes et deux enfants mortes la semaine dernière à Sidi Ifni en voulant traverser un oued.


Donc , aucun besoin d'un HB même artisanal, si toute forme de navigation fluviale est exclue.

Terenez a écrit:Par contre je répète ici, toute mécanique est réparable.

Ici aussi, tu sais. La seule question est de savoir si on veut y mettre le temps et le prix ;) .

Re: Bricolage douteux... ou trait de génie?

MessagePosté: Lun Oct 01, 2018 9:42 pm
de Terenez
L'entraînement de l'hélice, j'avais compris, le mécano aussi. On est pas neuneu... Ce qu'il ne comprenait pas c'était comment une hélice peut propulser un batal. Dans le désert ça propulse pas le sable.
Bref ce qui lui manque c'est les notions d'hydro... Le reste il voit parfaitement. Je suis pas certain qu'il ait vu la mer un jour, sauf à la télé, et les fleuves c'est une notion qui lui échappe...
Et s'il a vu la mer, le plus proche c'est Plage Blanche, 60 km de sable fin et de rouleaux alors avant de voir un truc avec une hélice....

Re: Bricolage douteux... ou trait de génie?

MessagePosté: Lun Oct 01, 2018 9:44 pm
de old gaffeur
Terenez a écrit:L'entraînement de l'hélice, j'avais compris, le mécano aussi. On est pas neuneu...


Je sais bien - je taquinais seulement! ;)

Re: Bricolage douteux... ou trait de génie?

MessagePosté: Sam Oct 06, 2018 9:52 pm
de old gaffeur
Je vous avais promis des tofs du début de démontage du bouzin - les voilà.

IMG_2491.JPG
Une des fixations du bloc moteur sur le bâti - avec juste un peu de corrosion rampante.
IMG_2491.JPG (77.7 Kio) Vu 201 fois


IMG_2492.JPG
Axe du volant entrainement de l'arbre d'hélice - en bon état, mais pas facile à démonter
IMG_2492.JPG (78.26 Kio) Vu 201 fois


IMG_2494.JPG
Fixation dudit volant, par 4 vis à tête Allen (dont trois déposées avant la photo)
IMG_2494.JPG (75.21 Kio) Vu 201 fois


IMG_2497.JPG
Bloc moteur complet, séparé de son bâti
IMG_2497.JPG (79.7 Kio) Vu 201 fois


IMG_2499.JPG
Robinet du réservoir d'essence - avec collier cuit!
IMG_2499.JPG (57.41 Kio) Vu 201 fois


IMG_2501.JPG
Durite HS, aussi cassante qu'un macaroni cru
IMG_2501.JPG (62.46 Kio) Vu 201 fois


IMG_2502.JPG
Dessus du carter moteur et du réservoir
IMG_2502.JPG (62.51 Kio) Vu 201 fois


IMG_2503.JPG
... idem, mais dessous. Pas joli joli, tout ça...
IMG_2503.JPG (77.47 Kio) Vu 201 fois


IMG_2505.JPG
Volant aux ailettes en triste état
IMG_2505.JPG (73.3 Kio) Vu 201 fois


IMG_2506.JPG
Numéro de série - apparemment de 1974
IMG_2506.JPG (46.73 Kio) Vu 201 fois


IMG_2507.JPG
Les dessous du bloc...
IMG_2507.JPG (72.41 Kio) Vu 201 fois


IMG_2508.JPG
L'admission
IMG_2508.JPG (79.13 Kio) Vu 201 fois


IMG_2511.JPG
et la bougie, une fois (péniblement) démontée
IMG_2511.JPG (66.19 Kio) Vu 201 fois


Le reste du démontage est à venir, pour voir ce qui peut être sauvable là dedans...

Re: Bricolage douteux... ou trait de génie?

MessagePosté: Dim Oct 07, 2018 5:53 pm
de gwengolo
C'est vrai que tout ceci est bien rouillé. Il semble que ce moteur ait vu l'eau de mer.
Ou alors il serait encore plus rouillé :?:

C'est bizarre, mais à voir la forme ronde du moteur (je veux dire le bloc de refroidissement avec les ailettes), j'aurai plutôt dit un moteur des années 60...