le travail du polyester, tenant et aboutissant

Discussions maritimes en tous genre.

le travail du polyester, tenant et aboutissant

Messagede pechalajournée » Ven Aoû 09, 2019 9:14 pm

je vous joins un lien vers un document sur lequel je suis tombé et qui me semble plutôt bien fait

il traite de toutes les bases sur les tissus et produits mais aussi ,

de la réparation d'un trou dans le polyester et d'un explication sur l'osmose.

trève de parole,

le doc a télécharger
Avatar de l’utilisateur
pechalajournée
Benetiste chevronné
 
Messages: 4360
Inscription: Jeu Oct 02, 2014 7:56 am
Localisation: golfe du morbihan
Bateau: Piranha

Re: le travail du polyester, tenant et aboutissant

Messagede gaxefer » Sam Aoû 10, 2019 12:27 am

merci pecha
rêver c'est gratuit.
Avec tous les nouveaux concepts de navigation, le meilleur juge est la mer et la meilleure phrase est l'expérience.
Seuls ceux qui sont capables de réaliser des rêves quand le temps viendra,sait rester éveillé.
Avatar de l’utilisateur
gaxefer
Benetiste chevronné
 
Messages: 2436
Inscription: Sam Nov 13, 2010 3:20 pm
Localisation: Vigo (Galiza)
Bateau: Forban

Re: le travail du polyester, tenant et aboutissant

Messagede old gaffeur » Sam Aoû 10, 2019 8:50 am

Merci Bertrand.
La partie chimie est très technique, mais le doc est vraiment bien fait.
Dans la marine, on salue tout ce qui bouge et on peint tout le reste ( J Rouxel / proverbe Shadok)
old gaffeur
Benetiste chevronné
 
Messages: 5187
Inscription: Mar Fév 21, 2017 11:33 pm
Localisation: A l'Est d'Eden
Bateau: Piranha

Re: le travail du polyester, tenant et aboutissant

Messagede Dom » Mar Aoû 13, 2019 7:42 pm

Merci !
Avatar de l’utilisateur
Dom
Maitre Benetiste
 
Messages: 868
Inscription: Mer Mai 21, 2014 8:32 pm
Bateau: Forban

Re: le travail du polyester, tenant et aboutissant

Messagede Rase Cailloux » Mer Aoû 14, 2019 10:59 am

Oui intéressant :D
Deux choses quand même, pour boucher un trou j'alterne Mat et Roving pour retrouver la même structure que le stratifié d'origine.
Il ne parle pas de mon fameux tissu d'arrachage ;)
La Bretagne c'est joli, en plus ce n'est pas loin de la France ! ( Coluche )
Avatar de l’utilisateur
Rase Cailloux
Benetiste chevronné
 
Messages: 14733
Inscription: Mar Sep 08, 2009 5:29 pm
Localisation: A l' Ouest de L' HORN
Bateau: Forban

Re: le travail du polyester, tenant et aboutissant

Messagede pechalajournée » Mer Aoû 14, 2019 1:41 pm

je plussois à 200% pour le tissus d'arrachage,
par contre l'alternance mat roving en fait ne sert à rien,
on utilise le roving pour combler l'épaisseur uniquement, sa structure n'est pas plus solide que le mat, bien au contraire,
le seul tissu qui présente un intérêt en terme de solidité est le sergé à cause des alternances de fibres.

le deuxième intérêt du roving est sa faible consommation en résine, moitié moins versus poids que le mat, pour épaisseur équivalente.

en 300gr/m², le mat consomme 500 à 600gr de résine le roving uniquemeent 300 pour la même épaisseur finale 0,3mm par couche
Avatar de l’utilisateur
pechalajournée
Benetiste chevronné
 
Messages: 4360
Inscription: Jeu Oct 02, 2014 7:56 am
Localisation: golfe du morbihan
Bateau: Piranha

Re: le travail du polyester, tenant et aboutissant

Messagede phil29 » Mer Aoû 14, 2019 5:58 pm

Tu peux enchaîner les rovings les uns après les autres tant que tu restes sur du frais, et finir par un mat 300. Alterner avec du mat est nécessaire juste si on redémarre sur une strate sèche, et alors faut poncer avant de commencer.
Je collectionne les Bénéteau et j'aime ça...
Avatar de l’utilisateur
phil29
Benetiste chevronné
 
Messages: 3141
Inscription: Ven Fév 07, 2014 12:53 am
Localisation: Locquénolé
Bateau: Piranha

Re: le travail du polyester, tenant et aboutissant

Messagede Rase Cailloux » Jeu Aoû 15, 2019 11:17 am

pechalajournée a écrit:on utilise le roving pour combler l'épaisseur uniquement, sa structure n'est pas plus solide que le mat, bien au contraire,

Normalement c'est l'inverse, le Mat fait le volume et le Roving constitue la base et l'armature du stratifié.
On peut construire en Roving pur qui a une bonne résistance en traction et en flexion, pas en Mat pur qui ne résiste bien qu'en compression.
C'est pourquoi l'association des 2 donne le meilleur résultat.
Par contre le mat est plus pratique pour les zones courbes et les remplissages.
J'avoue, lorsque je bouche des passe coque par exemple, en baver un peu avec le roving qui a tendance à partir en sucette .
Mais je tiens absolument à préserver l'intégrité de la coque en utilisant le même principe de construction et les mêmes résines.
Sans compter que l'utilisation de roving pur n'est envisageable que dans un moule.
En réparation, tu arrives vite à une construction pleine de creux et de bosses, avec des bords pas francs du tout, c'est pourquoi en intercalant un mat, tu lisses le tout, ta surface est plus plane, c'est une sorte amortisseur et tu redémarres en roving.
Enfin bref, moi je fais comme ça parce que je l'ai appris d'un Jojo Bricol'tout comme moi, m'enfin c'était dans les années 70-80, maintenant on fait des coques épaisses comme du papier à clopes mais avec des fibres orientées.
La Bretagne c'est joli, en plus ce n'est pas loin de la France ! ( Coluche )
Avatar de l’utilisateur
Rase Cailloux
Benetiste chevronné
 
Messages: 14733
Inscription: Mar Sep 08, 2009 5:29 pm
Localisation: A l' Ouest de L' HORN
Bateau: Forban

Re: le travail du polyester, tenant et aboutissant

Messagede pechalajournée » Jeu Aoû 15, 2019 3:02 pm

Thierry , Thierry, demande vite l'avis à Jeff. ..... :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
pechalajournée
Benetiste chevronné
 
Messages: 4360
Inscription: Jeu Oct 02, 2014 7:56 am
Localisation: golfe du morbihan
Bateau: Piranha


Retourner vers La taverne du marin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités